Le rejet, la plus profonde des blessures d’âme - Cabinet Hypnose à Paris
4265
post-template-default,single,single-post,postid-4265,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-16.0.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Le rejet, la plus profonde des blessures d’âme

Le rejet, la plus profonde des blessures d’âme

Les blessures d’âme ou existentielles conditionnent nos pensées, nos paroles et nos actes, ainsi que nos relations aux autres. Elles ont été identifiées en premier par le psychiatre américain John Pierrakos. La thérapeute canadienne Lise Bourbeau les a reprises dans le best-seller international, « Les 5 blessures de l’âme qui empêchent d’être soi-même ». Elles nous sont souvent léguées par nos parents et nous suivent depuis notre enfance.

Ces blessures d’âme sont au nombre de 5 : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice.

La plus profonde est celle du rejet. Elle arrive à la naissance parce que la grossesse n’est pas voulue ou le sexe de l’enfant à naître est contraire aux attentes conscientes ou inconscientes des parents. Si on naît avec cette blessure, même si le parent n’est pas ensuite rejetant consciemment, la problématique de trouver sa place reste entière. La quête du sens est au centre de notre vie et on souffre de se sentir illégitime. On cherche sa place.

Du coup, on porte un masque pour se protéger et on s’auto-conditionne afin d’éviter de revivre une situation douloureuse. On cherche sans cesse l’approbation d’autrui et on n’ose pas donner notre avis. On s’interdit d’exister, d’être heureux et de connaître l’amour. Ce qui entraîne le sabotage de nos relations, la fuite de situations où nous pourrions nous sentir rejetés et, par conséquent, l’isolement. Nous rentrons ainsi dans un cercle vicieux où nous ne ferons qu’alimenter notre sentiment de rejet.

Plusieurs clés existent pour guérir de cette blessure profonde et vivre enfin libre. Il faut en premier lieu en prendre conscience. Une fois cette première étape franchie, la personne blessée doit se pardonner et pardonner aux autres, arrêter de fuir sans cesse et affronter sa peur. Se faire accompagner par un professionnel, comme un hypnothérapeute, lui permettra de s’aimer et de s’affirmer.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.