L’hypnose est très efficace pour arrêter de fumer - Cabinet Hypnose à Paris
101
post-template-default,single,single-post,postid-101,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-16.0.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

L’hypnose est très efficace pour arrêter de fumer

L’hypnose est très efficace pour arrêter de fumer

Nombreux sont les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer mais qui n’y arrivent pas tous seuls. Très souvent, même avec beaucoup de motivation, ceux qui ont réussi à mettre un terme à leur addiction finissent pas ne plus pouvoir résister aux différentes sollicitations et se remettent à refumer. Ils ont besoin du soutien d’un professionnel, comme un hypnothérapeute, pour se libérer de façon durable.

En effet, l’hypnose est très efficace dans l’arrêt du tabac et permet de calmer le puissant sentiment de manque procuré par l’arrêt des gestes et comportements addictifs. Elle aide le patient à prendre sa décision par lui-même et à se convaincre, par exemple, que le tabagisme ne sert à rien, que c’est une prison dans lequel il souffre et étouffe (dans tous les sens du terme). Il faut savoir que la décision doit venir de l’individu, s’il cède à la pression de son entourage, il finira pour replonger, à plus ou moins long terme.

Après avoir discuté avec le patient et déterminé ses liens de dépendance et ses peurs, l’hypnothérapeute amplifie le désir de ce dernier de se défaire de ses chaînes et lui suggère que, s’il arrête le tabac, il sera enfin libre. Le fumeur enregistre inconsciemment toutes les suggestions que lui présente le professionnel et adapte à sa situation celles qui lui conviennent le mieux. Par exemple, il retiendra au plus profond de lui que le tabac le rend malade à cause de nausées ou de toux de plus ou plus douloureuses ou que le fait de fumer lui fait absorber des produits toxiques, nocives pour sa santé… Il se visualise enfin libre et a vraiment envie d’y arriver par lui-même, dans la réalité.

Très souvent, des résultats probants apparaissent dès la première séance (plus de 70% de réussite). Cependant, si des effets d’addiction subsistent, il vaut mieux attendre quelques semaines avant de recommencer l’expérience et de permettre aux suggestions   du professionnel de faire leur chemin dans le subconscient du fumeur.

L’hypnothérapeute assurera ensuite un suivi pour répondre aux éventuelles difficultés du patient et lui expliquera toutes les précautions à prendre pour ne pas rechuter. Il lui conseillera entre autres de créer autour de lui un environnement de non-fumeur et de ne pas refumer, ne serait-ce qu’une seule fois, car cela pourrait être l’entrainer dans son addiction passée.

A noter que l’hypnose permet également de lutter contre les effets secondaires éventuels causés par l’arrêt du tabac, comme la prise de poids, la déprime, l’anxiété… Un patient, qui en a conscience et qui se fait traiter, aura plus de chance de réussir son sevrage.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.