Arnaud Desjardins, initiateur d’une spiritualité laïque proche de l’hindouisme - Cabinet Hypnose à Paris
61
post-template-default,single,single-post,postid-61,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-16.0.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Arnaud Desjardins, initiateur d’une spiritualité laïque proche de l’hindouisme

Arnaud Desjardins, initiateur d’une spiritualité laïque proche de l’hindouisme

L’auteur et réalisateur Arnaud Desjardins (1925 – 2011) a développé et enseigné une spiritualité laïque, synthèse toutes les spiritualités et religions, tout en restant proche de l’hindouisme.  Il y intègre également la psychologie moderne.

Arnaud Desjardins a exercé le Hatha yoga pendant de nombreuses années, avant de devenir le disciple de Swami Prajnanpad et de son adhyatma yoga, adaptation de l’Advaïta Védanta. Il sera d’ailleurs le relais de son enseignement spirituel en France dès le début des années 1970 et publie notamment « Les Chemins de la Sagesse ».

Axée sur la non-dualité, sa spiritualité permettrait de se libérer de l’égo. L’homme pourrait ainsi atteindre la libération, état de paix supprimant toute souffrance. Pour lui, « un être spirituel est avant tout un être qui vit dans le climat général du oui» et « le chemin commence avec l’amour de soi-même ». Ce qui ne veut pas dire qu’il faut tomber dans la vanité ou l’excès d’orgueil. Cela signifie surtout que nous devons nous aimer et nous pardonner pour pouvoir progresser. Il dit même : « Pour pouvoir dépasser, passer au-delà – de la dualité, du conflit – il faut d’abord accepter, assumer, intégrer, réunifier ».

Arnaud Desjardins a également réalisé de nombreux documentaires sur différentes traditions spirituelles, comme « Le Message des Tibétains » en 1966, où il part à la découverte des pratiques et rites traditionnels tibétains, ou encore « Himalaya, Terre de Sérénité » en 1968. Il s’intéresse également au Bouddhisme Zen dans « Zen : Ici et Maintenant » en 1971 ou encore au soufisme dans « Soufis D’Afghanistan » en 1974.

Suite à une demande de plus en plus croissante et l’étroitesse des précédents ashrams, Arnaud Desjardin a ouvert en 1995 un 3e lieu dédié à la recherche spirituelle, à Saint Laurent du Pape en Ardèche. Avec ses collaborateurs et les bénévoles de l’association « Les Amis d’Hauteville », il y accueille des hommes et des femmes de toutes confessions et de tous milieux sociaux qui viennent y faire des séjours pour approfondir leur propre quête. De nombreuses personnalités y sont reçues, dont Chandra Swami, Matthieu Ricard, Lama Denys, Stephen Jourdain. Même après son décès en 2011, l’association perpétue son travail de transmission de la sagesse de Swami Prajnanpad et d’ouverture aux autres traditions.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.